vendredi 26 octobre 2018

Un exemple d'évolution de la migration en cours: afflux de pouillots à grands sourcils en France

Evolution du nombre d'individus capturés en France (Zucca 2017)
L'affluence du Pouillot à grands sourcils va probablement encore battre des records en Europe de l'Ouest cet automne. Ce tout petit passereau (6-7 g) asiatique hiverne normalement en Asie du Sud-Est. Mais depuis 2012, il y a de plus en plus d'individus de cette espèce qui migrent vers l'Europe de l'Ouest, atteignant la France. Maxime Zucca a publié une synthèse en 2017 sur l'affluence de cette espèce en France, intégrant toutes les observations collectées lors des opérations de baguage pour l'étude des migrations (en particulier le programme PHENO du CRBPO). Cet article résume également les derniers critères proposés pour l'identification de l'âge des individus. Ce point est particulièrement important pour les bagueurs, car l'espèce devenant de plus en plus fréquente, il est souhaitable que nous ayons tous l'information nécessaire pour bien identifier l'âge des individus que nous capturerions. L'âge-ratio permet notamment de mieux comprendre si il s'agit juste d'afflux occasionnels (avec essentiellement des oiseaux de 1ère année), ou si il s'agit de nouvelles voies de migration établies auxquelles les oiseaux sont fidèles d'une année sur l'autre (et dans ce cas, il est attendu une proportion d'adultes plus importante, de l'ordre de 20%). Nous vous invitons à lire cet article pour plus de détails, et en particulier pour découvrir les hypothèses avancées pour expliquer cette évolution migratoire.
Distribution des 61 individus capturés lors de la migration postnuptiale et l'hiver 2017-2018 (Dehorter & CRBPO 2018)

Références:
Dehorter O. & CRBPO (2018). Base de données de baguage et de déplacements d’oiseaux de France. Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d’Oiseaux, Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris, France.
Zucca, M. (2017). Évolution récente du statut du Pouillot à grands sourcils Phylloscopus inornatus en France. Ornithos, 24, 201–223

Nous remercions l'éditeur du journal Ornithos, Marc Duquet, d'avoir accepté que cet article soit rendu accessible à tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire