mardi 2 août 2022

Atlas de la migration des oiseaux en Europe-Afrique en ligne !

Migration des hirondelles rustiques de 2 régions
Un siècle de baguage d'oiseaux, complété par l'avènement des suivis télémétriques au cours XXIème siècle, ont assemblé des millions de données documentant les voies de migration et les aires d'hivernage des oiseaux au travers l'Europe et l'Afrique. Mais jusque là, cette information n'était pas facilement accessible, dispersée entre de multiples bases, et seulement partiellement consultable

Depuis 2018, EURING (le consortium des centrales européennes de baguage) travaille à son plus ambitieux projet de valorisation de ces données: produire un atlas de la migration, numérique, interactif, accessible en ligne pour tous gratuitement, et dynamique (les futurs données seront ajoutées annuellement). 300 espèces migratrices se reproduisant en Europe font l'objet d'une monographie, actualisant les connaissances sur leurs migrations en intégrant toutes les données de capture-recapture/reprise/réobservation archivées dans la banque de données d’EURING (4260211 données de mouvement en février 2018), et complétée des données de télémétrie collectées via Movebank (pour 100 espèces, avec autorisation des auteurs des données; cette plateforme est l’interface officielle d’archivage national des données de télémétrie). Cet atlas intègre donc les données historiques de baguage, offrant une très large couverture taxonomique (majorité des espèces migratrices), temporelle (siècle) et spatiale (inter-continentale), avec les parcours migratoires extrêmement détaillés que seuls les suivis par GPS ou balises satellitaires peuvent documenter. Cette intégration des méthodes complémentaires d'étude de la migration est un des accomplissements original de l'atlas.

Cet Atlas de la migration Europe-Afrique est donc l'outil historiquement attendu par tous pour explorer et caractériser les voies de migration et aire d'hivernage des oiseaux sur notre continent, en connexion avec les continents voisins. Les explorations interactives peuvent se faire par:

  • espèce, 
  • régions d'Europe (la France est répartie entre la région West et South-West), 
  • périodes (avant 1961, 1961-1990, après 1990), saisons et mois,
  • sexe et catégorie d'âge, 
  • principales causes de reprise (mortalité).
En complément, quatre modules analytiques traitent d'enjeux transversaux sur la connaissance des migrations et l'influence des activités humaines:
3) dates de migration prénuptiale pour 57 espèces de l’annexe II de la Directive Oiseaux de l’Union Européenne, 

La production de cet atlas repose sur les données fournies par des milliers d’ornithologues bénévoles et professionnels, et de l’ensemble des publics informant les centrales de baguage de la découverte d’oiseaux bagués. Le travail de conception, analyse et rédaction a été fourni par un groupe d'une 20aine de chercheurs (dont Frédéric Jiguet, CRBPO/Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation, qui a rédigé un quart des monographies), et coordonné par Stephen R. Baillie (British Trust for Ornithology, Grande-Bretagne), Fernando Spina (Istituto Superiore per la Protezione e la Ricerca Ambientale, Italie), Franz Bairlein (Institute of Avian Research, Allemagne) et Kasper Thorup (Natural History Museum of Denmark, University of Copenhagen, Danemark). Le financement qui a permis ce travail d'une ampleur inégalée dans le Monde sur les migrations a été fourni par le Ministère de la Transition Ecologique du Gouvernement Italien, via le programme Migratory Species Champion Programme de la Convention sur les Espèces Migratrices (Convention de Bonn, Nations-Unies)

Pour consulter cet Atlas, rendez-vous sur: 
 
Pour une présentation plus développée de l'atlas (en anglais), consultez :  
 
Bonnes explorations d'un siècle de recherche sur les migrations d'oiseaux en Europe !

Si vous souhaitez accéder aux données de baguage présentées dans l'atlas, il faut en faire la demande auprès de l'EURING Data Bank (EDB). Pour rappel, pour la France, le CRBPO ne transmet à EDB que les données de contrôles 'publiques' collectées à plus de 10 km du lieu de marquage, ainsi que toutes les données de reprise (oiseaux bagués trouvés morts; cf. art. 30-31 du règlement intérieur du CRBPO). Pour l'accès aux données de télémétrie, il se fait via Movebank, en contactant les responsables des études concernées.
 

Migration de la tourterelle des bois documentée par le baguage et la télémétrie


Rédacteur : Pierre-Yves Henry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire