jeudi 1 octobre 2015

Retour de l'assemblée générale d'EURING



Le CRBPO était présent à l’assemblée générale de l’Union Européenne des Centres de Baguage (EURING) qui s’est tenue les 23 et 24 septembre 2015 à Donostia San Sebastian (Espagne), formidablement organisée par le centre de baguage basque (Aranzadi). Voici les principales nouvelles.
EURING lance un atlas européen sur les migrations d’oiseaux qui reposera sur les données de baguage-reprise (ou allo-contrôle). Ces données sont transmises par les centres européens et archivées dans la EURING Databank (presque 12 millions de données). Olivier Dehorter a envoyé les données pour la France. Espérons que cet atlas intègrera une analyse probabiliste des voies de migration (cf. articles de Thorup et al. 2014, Ambrosini et al. 2014, et le Migration Mapping Tool d'EURING). Il est à regretter que cela n’intègre pas les contrôles d’oiseaux porteurs de marques visuelles – mais ces données sont en générales privées (cf. programmes personnels en France) et très peu de centres en Europe ont les moyens humains de traiter et archiver cette information.
L’échange électronique de données entre centres fait des émules, et plusieurs centres (notamment les anglais) se joignent au déploiement de cette méthode encouragée depuis longtemps par Olivier au CRBPO. Cela soulage beaucoup les personnes en charge de la saisie des données de reprise, trop de centres continuant à envoyer des milliers de PDF qui sont à re-saisir. Le grand jour sera quand les belges et les néerlandais passeront au transfert informatique de données.
Une session spéciale dédiée au Constant ringing Effort Sites (STOC Capture en anglais) a permis de voir les avancées dans l’utilisation de ces données en Europe. Pierre-Yves Henry y a présenté les travaux en cours (M. Ghislain, N. Dubos, P. Gauzere, A. Robert, U. Godeau), qui positionnent la France parmi les centres européens les plus actifs dans la valorisation de ce type de données, aux côtés du BTO. Olivier a transmis les données à jour du STOC Capture pour alimenter la base européenne spécifique à ce suivi (EuroCES). 
Enfin, le nombre de centres de baguage sous l’ombrelle d’EURING a augmenté avec la création de centres en Autriche, Georgie, Montenegro et Chypre du Nord. A noter que les statuts d’EURING ont été revus pour pouvoir accueillir de futurs centres orientaux et africains.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire